retour
Méthanisation

A Pompaire : changer pour avancer

Un projet d’unité de méthanisation porté par quatre exploitants agricoles en association avec une coopérative nécessite une modification de plan local d’urbanisme (PLU). Mais l’enquête publique relative à cette modification voit naître une très vive opposition au projet.

Tact a accompagné les associés dans la décision de changer de site. Au cours d’échanges organisés avec les riverains et le conseil municipal, le nouveau projet est détaillé et aménagé avec un souci réel de maîtrise des impacts. Cette unité de méthanisation obtient finalement l’avis favorable du conseil municipal et l’accord de la préfecture. Un comité de suivi réunissant toutes les parties prenantes locales est mis en place : le dialogue établi peut ainsi perdurer au fil de la construction et de l’exploitation du site.

retour
Méthanisation

 Enerfées : faire converger les énergies

La coopérative des Fermiers de Janzé, le syndicat départemental de l’énergie, Roche aux Fées Communauté, Triballat-Noyal et Engie Biogaz souhaitent réaliser ensemble sur la commune de Janzé un projet de méthanisation. Celui-ci s’inscrit plus largement dans l’ambition de la collectivité de devenir Territoire à Energie Positive. 

Les porteurs de projet ont choisi de faire appel à Tact pour animer une démarche d’information et de concertation exemplaire sur ce projet situé dans une zone d’activités économiques, non loin d’activités commerciales et d’habitations. Une information claire et précise sur l’unité de méthanisation en projet a pu être portée à l’ensemble des personnes concernées : entreprises, riverains, grand public. Un dialogue constructif avec les riverains a pu ainsi s’établir et aboutir à une charte de bon voisinage recensant les engagements pris par les porteurs de projet.

retour
Méthanisation

Méthaniser en ville, c’est possible

Installer une usine de méthanisation en périphérie d’une agglomération de 60 000 habitants et à 150 mètres des premiers riverains ? Ce projet qui participe de la dynamique de transition énergétique portée par les collectivités locales est soutenu par les politiques en place. Mais l’approche d’échéances électorales en fait un sujet potentiellement explosif…

 

Après un diagnostic approfondi du système d’acteurs local et de l’historique des projets sensibles du quartier qui doit accueillir l’installation, l’équipe Tact propose un dispositif d’information et de concertation de proximité qui s’appuie sur les structures associatives existantes (associations de défenses du cadre de vie et de protection de l’environnement). Des réunions micro-locales organisées en tenant comptes de la localisation des impacts du projet se tiennent chez l’habitant, en petits groupes. C’est l’occasion pour le porteur de projet de démontrer à chacun des riverains concernés sa volonté d’intégration et le sérieux de son projet. A chaque question posée, à chaque crainte exprimée, le porteur de projet s’oblige à apporter une réponse consistante et adaptée. En créant une relation personnalisée avec chacun de ses futurs voisins, le développeur s’est intégré au système d’acteurs local dont il fait maintenant partie. Après un avis favorable du commissaire enquêteur, le préfet a autorisé la construction de cette usine qui doit accueillir 35 000 T de matières méthanisables pour produire 2 600 000 m3 de biogaz évitant ainsi l’émission de 4 000 T équivalent CO2. Début des travaux : mi-2016.